Vol.8. Issue2 - article3
Monday 16, July 2018 05:31:10 am - you are currently visiting the IJASRA, where South meets North... to share knowledge

Int. J. Adv. Stud. Res. Africa. 2017, 8(2):30-39 ©Africa Science, MMXVII

header

Published by Africa science in collaboration with the laboratory of sustainability – the University of Montreal

Article original/Research Paper

GEOMATIQUE ET GOUVERNANCE DES PROJETS D’INFRASTRUCTURES EN AFRIQUE: APPORT DES SIG A LA GESTION DES EXPROPRIATIONS DANS LE SITE DU BARRAGE DE NACHTIGAL AU CAMEROUN


KANA COLLINS ETIENNE et KALJONBE KEFAS

Résumé

L’une des points critiques dans la mise en œuvre des projets d’infrastructures à forte empreinte spatiale en Afrique en général et au Cameroun en particulier est la reconnaissance explicite des droits fonciers des personnes impactées, à travers une indemnisation juste, préalable et équitable. Dans de nombreux cas, les récriminations des populations, souvent amplifiées et externalisées par la société civile est une forme de réponse aux incohérences constatées dans les opérations de recensement des biens et des personnes affectées. De fait, le manque de lisibilité et de traçabilité desdites opérations recommande une révision de la méthodologie utilisée, avec prise en compte de la dimension spatiale des informations. C’est dans cette perspective qu’un SIG est proposé dans le cadre des évaluations des biens affectées par le projet de barrage de Nachtigal amont. Le présent article présente l’intérêt de ce SIG en tant qu’outil indispensable de visualisation des biens et d’interactions collaboratives entre les différentes parties prenantes dans les opérations d’indemnisation.

Mots Clés : projet d’infrastructure, droit foncier, indemnisation, SIG, Cameroun.

Abstract

One of the critical points in the implementation of infrastructure projects with a strong space footprint in Africa in general and in Cameroon in particular is the explicit recognition of the land rights of impacted people through fair, prior and equitable compensation. In many cases, the recrimination of populations, often amplified and outsourced by civil society, is a form of response to the inconsistencies observed in the census of affected assets and persons. In fact, the lack of legibility and traceability of these operations recommends a revision of the methodology used, taking into account the spatial dimension of the information. It is in this perspective that a GIS is proposed within the framework of the assessments of the properties affected by the dam project of Nachtigal upstream. This article presents the interest of this GIS as an indispensable tool for visualizing assets and collaborative interactions between the various stakeholders in the compensation operations.

Keys words: Infrastructure project, land rights, compensation, GIS, Cameroon.

Pour citer cet article :
KANA COLLINS ETIENNE et KALJONBE KEFAS. Géomatique et gouvernance des projets d’infrastructures en Afrique: apport des SIG a la gestion des expropriations dans le site du barrage de Nachtigal au Cameroun. Int. J. Adv. Stud. Res. Africa, 2017, 8(2): 30-39. Available from: http://www.ijasra.org/
Copyright ©Africa Science, MMXVII Terms of use
Read 75 times