Vol.8. Issue1 - article6

Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /home/ijasra/public_html/modules/mod_flexi_customcode/tmpl/default.php on line 25

Strict Standards: Non-static method modFlexiCustomCode::parsePHPviaFile() should not be called statically in /home/ijasra/public_html/modules/mod_flexi_customcode/tmpl/default.php on line 55
Sunday 19, November 2017 07:24:55 am - you are currently visiting the IJASRA, where South meets North... to share knowledge

Int. J. Adv. Stud. Res. Africa. 2017, 8(1):1-11 ©Africa Science, MMXVII

header

Published by Africa science in collaboration with the laboratory of sustainability – the University of Montreal

Article original/Research Paper

URBANISATION DE YAOUNDE ET RELIEF : APPROCHE GLOBALE D’UN DISPOSITIF FRACTAL


Alex Mengue Mbom

Laboratoire Villes - Environnement - Santé (LAVES),
Ecole Normale Supérieure (ENS), Université de Yaoundé I

Résumé

L’urbanisation du continent africain est un phénomène complexe qui interpelle les milieux scientifiques et politiques. On remarque cependant que face à la complexité des faits urbains, les différents acteurs optent pour des choix méthodologiques analytiques et pour une vision très sectorielle. Ils parviennent néanmoins à des résultats logiques, mais très souvent non réalistes. Nous pensons que par le renouvellement continuel des outils méthodologiques, la science offre aujourd’hui des facilités pour mieux comprendre l’urbanisation en Afrique et, peut-être, pour mieux la maitriser. La ville de Yaoundé qui est la capitale politique et administrative du Cameroun est le site test de cette étude. Son urbanisation est ségrégative et très rapide. L’occupation de l’espace ici est fonction du niveau de vie des populations, des unités morphologiques (interfluve, versant, vallée), et des valeurs culturelles. La topographie est ondulée : elle favorise une succession des quartiers partageant des similitudes du point de vue organisationnel. La croissance urbaine se fait ici à vitesses variables : elle est moins rapide dans les espaces intra-urbaines déjà densifiés et plus rapide dans les marges, en zones péri-urbaines de colonisation.Notre objectif dans cet article est de susciter parmi les géographes africains en général, particulièrement ceux du Cameroun, l’intérêt pour la modélisation stochastique et pour l’adoption de la perspective nouvelle qu’offre la géométrie fractale. Pour nous, la géométrie fractale, qui convient aux approches systémiques et qui est multi échelle par définition, donne aux chercheurs des outils mathématiques pour caractériser, décrire et quantifier la structure logique et le fonctionnement d’un phénomène complexe à l’instar du tissu urbain de Yaoundé. L’approche retenue pour le tester est l’utilisation du logiciel spécialisé FRACTALYSE 2.3.1 pour analyser par quadrillage de l’image IKonos de Yaoundé, enregistrée en 2004, avec des fenêtres de taille 32 X 32 pixels. Cette option offre l’avantage de caractériser le tissu urbain dans la zone étudiée et d’en tirer des conclusions au plan global. Par cette méthode, nous parvenons à établir la fractalité partielle quasi parfaite du tissu urbain de Yaoundé, mais aussi à confirmer son évolution rapide vers la massification et l’uniformisation.

Mots Clés : Cameroun , Yaoundé , Tissu urbain , Complexité géographique , Logique fractale , Analyse Globale , Image Ikonos.

Pour citer cet article :
MENGUE MBOM Alex. URBANISATION DE YAOUNDE ET RELIEF : APPROCHE GLOBALE D’UN DISPOSITIF FRACTAL.Int. J. Adv. Stud. Res. Africa. 2017, 8 (1): 01- 11. Available from: http://www.ijasra.org/
Copyright ©Africa Science, MMXVII Terms of use
Read 48 times